Les Rainbow Loom, ces petits bracelets colorés devenus star des cours de récré, ont leur maison à Quimper. Une histoire venue des États-Unis et qui a conquis la France depuis le Finistère.

Emmanuel Laurençon au siège de son entreprise       « Creative imports », à Quimper.  Photo AFP
Emmanuel Laurençon au siège de son entreprise « Creative imports », à Quimper. Photo AFP

De Miami à Quimper : c’est un véritable rêve américain que vit la famille Laurençon, diffuseur français exclusif des bracelets « Rainbow Loom » qui font fureur depuis plusieurs mois. Avec « 350 000 kits vendus et plusieurs semaines de rupture de stock », comme l’annonce fièrement M. Laurençon, […] www.leprogres.fr

Lire la suite…
Publicités