Manuel Valls, le Premier ministre, et François Hollande à la sortie du dernier séminaire gouvernemental avant la pause estivale, le 1er août 2014 au Palais de l'Elysée. Les deux hommes vont devoir faire face à une rentrée compliquée.
Manuel Valls, le Premier ministre, et François Hollande à la sortie du dernier séminaire gouvernemental avant la pause estivale, le 1er août 2014 au Palais de l’Elysée. Les deux hommes vont devoir faire face à une rentrée compliquée. | AFP / Dominique Faget

Même en vacances, les Français ont la dent dure vis-à-vis de la politique de François Hollande et du gouvernement de Manuel Valls. Selon un sondage Ifop à paraître dans «Le Journal du Dimanche», les sondés n’ont absolument plus confiance dans la capacité gouvernementale à endiguer la crise économique. Un camouflet pour François Hollande qui, malgré la «trêve estivale» peine toujours dans les sondages depuis juillet.

Selon l’hebdomadaire, seuls 18% des Français estiment que l’exécutif peut réduire les déficits publics, 16% d’entre eux que Valls et consorts peuvent améliorer la croissance économique et enfin seulement 15% croient que le souhait de François Hollande d’inverser la courbe des chiffres du chômage prendra corps rapidement. […]

Publicités