ENVIRONNEMENT – Alors que les travaux de déboisement en vue de construire un barrage sont autorisés dès ce lundi, une centaine d’opposants multiplie les actions pour bloquer le chantier. Une intervention des forces de l’ordre était attendue lundi matin.

sivens
Les opposants au projet de barrage de Sivens occupent les lieux depuis plusieurs mois.Photo : AFP/Gabalda

Les opposants au barrage de Sivens restent mobilisés. Alors qu’ils avaient été reportés en mars, les travaux de déboisement près de Lisle-sur-Tarn sont à nouveau autorisés dès ce lundi. Ce matin, une centaine de militants occupent donc la maison forestière de Sivens, et sont postés sur la route D132 en direction de Barat.

Selon les informations de Ben Lefetey, porte-parole du collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet, une intervention des forces de l’ordre est en cours. Des altercations ont déjà eu lieu. Les CRS ont utilisé des gaz lacrymogène pour déloger les opposants alors que des hélicoptères tournaient au-dessus du site, précise France 3 Midi-Pyrénées. Il y aurait des blessés légers.

L’exemple de Notre-Dame-des-Landes […]

Vu sur: http://www.metronews.fr/
Advertisements