Il est désormais possible de dupliquer vos clés à partir d’une simple photo. Nos serrures vont devoir s’adapter à la démocratisation des imprimantes 3D.
Clés IMAGE SOURCE

ÉVOLUTION. Dans l’univers de l’imprimante 3D, les innovations se succèdent à un rythme fulgurant. Toujours plus précises et de moins en moins chères, ces machines permettent d’imprimer les objets aux formes les plus complexes. Désormais, il est possible de leur confier la réalisation de certaines pièces de fuséesvoire même d’appareils photos argentiques.

Et les clés dont la forme tarabiscotée est sensée assurer l’inviolabilité des serrures qu’elles ouvrent ne font pas exception à la règle. Si quelqu’un de mal intentionné fait main basse sur vos clés, il peut sans difficulté les passer dans un scanner et en créer un double numérique qu’il pourra imprimer par la suite.

Toute clé mécanique est duplicable

Même les clés mécaniques les plus sécurisées n’y résistent pas. En témoigne cette démonstration réalisée en août 2013 lors de la 21ème édition du Defcon, un congrès annuel de hacking qui se tenait à Las Vegas.

Trois étudiants du MIT (Massachusetts Institute of Technology) ont dupliqué le fleuron des clés mécaniques du constructeur Schlage : le modèle « Primus » dont la particularité est d’avoir une double rangée de dents pour plus de sécurité.

Présentation des caractéristiques d’une clé « Primus » du constructeur Schlage. Crédit image : locksmithcentral.net.

Pour cela, les hackers n’ont eu besoin que d’un simple scanner. Les images de la clé ainsi extraites ont été passées à la moulinette d’un logiciel, développé par leurs soins, capable de mesurer précisément le moindre relief de la clé et d’en produire un modèle informatique en 3D.

Le fichier a ensuite été envoyé à des sociétés d’impression 3D aux États-Unis (telles que Shapeways ou i.Materialise) qui leur ont transmis quelques jours plus tard, moyennant rémunération, une copie parfaite et fonctionnelle de la clé.

Les imprimantes 3D facilitent la copie […]

A VOIR EGALEMENT:

Impression 3D : une étude prévoit un boom d’ici 4 ans

L’impression 3D se démocratise: vous pouvez réaliser votre propre statue de 10 cm pour 100 euros

Publicités