Ludivine Gantois et Yoann Nowack n’en peuvent plus de ne pas trouver de travail parce qu’ils n’ont pas de voitures, pas de permis de conduire. Depuis avril, les Béthunois consacrent leur temps à créer une société de locations de voitures sans permis, de voitures et de scooter pour aider les personnes à faible revenu à trouver un travail. Le couple vient de remporter le prix Émergence de Talents des cités.

Ludivine Gantois et Yoann Nowack

Ils en sont à l’étape de l’étude de marché pour déterminer le nombre de véhicules dont ils auront besoin pour faire tourner leur société.

« Tout le monde veut qu’on devienne une association mais, nous, on ne veut pas. On est au RSA avec ma compagne, on voudrait s’en sortir. »

Alors Ludivine Gantois et Yoann Nowack songent à une « holding. Beaucoup de villes veulent qu’on arrive chez elles. On aurait une maison mère à Béthune, et des agences à Merville et Barlin. Ce serait plus avantageux pour nous ».

Les amoureux avaient prévu d’ouvrir leur société tout début 2015. Finalement, ça devrait plutôt être au printemps.

« Il existe un garage solidaire à Béthune. On est en train de voir pour le reprendre. Et on ferait de la vente de véhicules à petits prix. »

Deux conditions pour louer, réparer ou acheter chez Ludivine Gantois et Yoann Nowack. Avoir des petits revenus (« du RSA au SMIC, parce que les personnes au SMIC sont moins aidées que celles qui ont le RSA ») et être en recherche d’emploi.

« Ce ne sont pas des voitures pour aller se promener, précise encore Yoann Nowack, mais pour les gens qui veulent se sortir du RSA. ».

Advertisements