L'éruption solaire de classe X2 enregistrée le 26 octobre 2014. Photo : SDO/Nasa
L’éruption solaire de classe X2 enregistrée le 26 octobre 2014.
Photo : SDO/Nasa

SOLEIL – Un satellite de la Nasa a enregistré pas moins de six importantes éruptions à la surface du soleil. L’occasion de magnifiques images.

Le Solar Dynamics Observatory (SDO) de la Nasa, l’Agence spatiale américaine, a eu la chance de pouvoir observer pas moins de six éruptions solaires massives en une semaine. La dernière, qui a eu lieu dimanche 26 octobre, a été classée en niveau X2 par la Nasa, qui indique que le Soleil est entré dans une phase très active d’éruptions. Les éruptions de classe X sont la catégorie la plus intense, et une éruption X2 est deux fois plus intense qu’une poussée notée X1.

Une zone du soleil particulièrement active et de la taille de Jupiter

L’observatoire solaire de la Nasa, un satellite lancé en février 2010 pour une mission d’une durée de 5 ans, a noté la première éruption le 19 octobre, lorsqu’une poussée de classe X1.1 a eu lieu dans une zone de l’astre qualifiée de « plus grande région active vue sur le soleil en 24 ans » par la Nasa. Cette zone, baptisée AR 2192, est de la taille Jupiter, qui a un diamètre de près de 140 000 km.

Ces éruptions solaires, pour impressionnantes qu’elles soient, ne sont pas dangereuses pour l’être humain. En effet, l’atmosphère de la Terre nous protège des radiations solaires provoquées par ce genre de poussées. Dans certains cas, cela peut affecter les communications (GPS, radio, etc.) mais ces perturbations restent limitées à la fois en ampleur et dans le temps. Une gêne mineure mais surtout l’occasion de voir de bien belles images.

A VOIR EGALEMENT:
> Écoutez les sons de l’espace
> 3 jours d’obscurité en décembre : le hoax qui agite la toile
> La comète « Siding Spring » qui va frôler Mars (et pourrait bien causer des dégâts) [vidéo]

Publicités