Sprout
Un scanner au-dessus de l’écran et une tablette graphique tactile au pied, mais pas de clavier ni souris pour le Sprout de HP.Photo : HP

HIGH-TECH – Le fabricant informatique HP a dévoilé une machine dotée d’un projecteur et d’un scanner 3D permettant de s’affranchir du clavier et de la souris. Véritable innovation ou simple gadget ?

Une étincelle de génie ou une machine à faire le buzz ? HP a dévoilé hier, mercredi 29 octobre, un ordinateur d’un nouveau genre, une machine qui se veut particulièrement immersive. Finis la souris et le clavier, bienvenue au projecteur et au scanner 3D pour les remplacer. Baptisée Sprout (germe, pousse en anglais), cet ordinateur est loin d’être un simple prototype puisque HP a indiqué qu’il serait commercialisé d’ici quelques jours aux Etats-Unis.

Le prix, lui, va de pair avec l’innovation : il faudra débourser pas moins de 1 900 dollars (environ 1 500 euros) pour s’offrir un Sprout. A ce tarif, vous reviendrez à la maison avec un ordinateur fixe (écran HD de 23 pouces) doté de l’option « Illumination », c’est-à-dire un scanner 3D et un projecteur (résolution de 1024 x 767 pixels) qui affichera des informations sur une tablette graphique tactile de 20 pouces, le Touch Mat, posée juste devant la machine. Différentes images pourront être projetées en fonction de l’activité : un clavier, une zone de dessin, un espace complémentaire pour un jeu à l’écran etc.

Un ordinateur capable de faire de la modélisation 3D d’objets du quotidien

En outre, le scanner 3D de Sprout est capable de modéliser n’importe quel objet placé sur la tablette tactile. Deux caméras, une en 2D et la Real Sense d’Intel (14,6 Mpix) capable d’enregistrer la profondeur, se chargeront de capturer les dimensions de l’objet ainsi que sa couleur. Dans un premier temps, une série de logiciels adaptés à cet ordinateur d’un nouveau genre seront directement proposés par HP (des jeux, un logiciel de montage vidéo, un simulateur de piano…).

Cette machine, qui tourne sous Windows 8.1, est dotée d’un Core i7, de 8 Go de RAM et dun disque dur hybride de 8Go/1 To de stockage, s’adresse au grand public… qui a les moyens. Le prix risque quand même d’être un frein à l’achat. De même que cette perturbante absence de clavier et de souris qui nécessitent une véritable adaptation dans la gestuelle. Pour l’heure, et en l’absence d’une gamme de logiciels adaptés développés par des sociétés tierces, cette machine ressemble plus à un joli concept qu’une véritable nouvelle tendance de fond. Mais elle apporte la preuve que HP sait encore innover.

D’ailleurs, Eric Monsef, chef du département en charge du produit, ne cache pas que HP a l’intention de persister dans cette voie : « Le Sprout n’est que le premier d’une vision qu’on a eue », a-t-il déclaré lors de la conférence de presse de la machine. Elle peut d’ores et déjà être commandée sur le site américain de HP pour une livraison annoncée au 7 novembre. Aucune date de disponibilité n’a été annoncée en France pour l’heure. Une chose est sûre : il serait utile de choisir un nom… un peu moins dans le vent !

Publicités