Le vaisseau spatial SpaceShipTwo à Truth or Consequences (Nouveau-Mexique), le 17 octobre 2011. afp.com/Frederic J. Brown

La navette, dénommée SpaceShipTwo, a souffert d’une « anomalie en vol », a indiqué Virgin Galactic ce vendredi soir sur Twitter. Une personne est morte et une autre gravement blessée. L’engin avait pour ambition d’emmener un jour des touristes à la frontière de l’espace.

Le vaisseau spatial SpaceShipTwo de Virgin Galactic s’est écrasé, a indiqué ce vendredi la firme du milliardaire britannique Richard Branson sur Twitter. L’engin s’est écrasé dans le désert de Mojave, en Californie (Etats-Unis). La police indique que le crash a fait un mort et un blessé grave, confirmant des informations de L’Associated press. Un peu plus tôt, Virgin avait indiqué sur Twitter que le sort des pilotes était « inconnu. »

Le vaisseau a décollé à 18 heures 30. Le vol rentrait dans le cadre d’une phase d’expérimentation.

« Le partenaire de Virgin Galactic, la société Scaled Composites, a mené un test en vol de SpaceShipTwo », a détaillé la firme toujours sur Twitter.

« Pendant cet essai, le vaisseau a souffert d’une grave anomalie qui s’est traduite par la perte de SpaceShipTwo », tandis que l’avion baptisé « WhiteKnightTwo » (Chevalier Blanc 2) qui l’avait transporté, accroché sous ses ailes, « a atterri en sécurité », a encore indiqué Virgin, précisant qu’elle allait travailler avec les autorités pour déterminer la cause exacte de l’accident.

Un vaisseau pour touristes de l’espace

Le SpaceShipTwo ambitionnait d’emmener un jour de riches touristes à la frontière de l’espace. Il peut transporter deux pilotes et six passagers. C’est la version commerciale de SpaceShipOne, le premier vaisseau privé qui a atteint la frontière de l’espace en 2004.

Des centaines de personnes ont déjà pris des réservations pour un vol suborbital de quelques minutes en apesanteur à bord de SpaceShipTwo, versant une avance sur les 200 000 dollars que coûte le billet.

Vu sur: http://www.lexpress.fr/
Publicités