1076737Des chercheurs ont mis au point un dispositif avec un ressort qui fonctionne comme une catapulte et soulage ainsi vos chevilles quand vous marchez. Le tout sans batterie ni carburant.


Monter les escaliers quatre à quatre ou gravir une colline sans peiner : c’est la promesse d’un nouvel exosquelette conçu par une équipe de chercheurs de l’Université de Caroline du Nord, associée à des ingénieurs de Canergie Mellon. Fabriqué en fibre de carbone, l’engin ne pèse que 500 grammes et se fixe à la cheville.
Il ne nécessite ni batterie ni carburant car son principe de fonctionnement est purement mécanique.

« C’est comme une catapulte. Il dispose d’un ressort qui imite l’action de votre tendon d’Achille et travaille en parallèle avec vos muscles du mollet pour réduire la charge qui pèse sur eux », déclare le docteur Gregory Sawicki qui pilote le projet dans le communiqué de presse.

Voir la vidéo de démonstration :

Quand vous marchez, de l’énergie est stockée dans le tendon d’Achille de votre jambe d’appui qui reste posée à la surface du sol. L’énergie est ensuite libérée lorsque ce même pied s’appuie à son tour dans le sol et que le talon décolle. Et ainsi de suite au fur et à mesure que vous progressez.

Testé sur neuf adultes valides, l’exosquelette a permis de réduire de 7 % leur dépense d’énergie, soit l’équivalent du poids d’un sac à dos de 4,5 kilos en moins. Un soutien bienvenu pour les personnes âgées, les victimes d’un AVC qui souffrent de troubles de la marche, les militaires accidentés, et quelques astronautes revenant de l’espace.

Les chercheurs envisagent maintenant d’améliorer le dispositif avec un système d’électronique embarquée qui permettrait de mieux ajuster le moment où la cheville est catapultée. Ils souhaiteraient ensuite le commercialiser à un prix attractif, moins cher qu’une paire de skis. La simplicité de l’engin le laisse en tous cas espérer.

Source : NC State University

A VOIR EGALEMENT:

Publicités